UNE ÎLE - DEUX VISAGES
HISPANIOLA

Haitano
Alpargata
Playa
Nina Dominicana

Hispaniola est la 22ème plus grande île au monde, elle est située dans le groupe des îles Caraïbes, les Grandes Antilles. C’est la deuxième plus grande île des Caraïbes après Cuba et la dixième île la plus peuplée au monde.

Hispaniola est aussi la première colonie européenne permanente des Amériques, fondée par Christophe Colomb durant ses voyages en 1492 et 1493.

Géographie

Hispaniola est la deuxième plus grande île des Antilles, avec une superficie d’environ 76,840 km². Hispaniola signifie « petite Espagne». Auparavant, les Tainos appelaient l’île « Quisqueya », la Terre Mère.

L’île d’Hispaniola est divisée en deux pays : la République dominicaine et Haïti. ⅔ de l’île appartient au territoire de la République dominicaine et ⅓ à Haïti. Bien que les deux pays soient sur une île, le paysage, les différences culturelles et sociales sont énormes.

D’un point de vue géologique, l’île d’Hispaniola fait partie de deux branches du système de cordillère nord-américain et possède une longueur d’environ 660 km d’est en ouest, et une largeur de 250 km. À l’ouest, l’île d’Hispaniola est séparée de Cuba par le passage Windward et ses 90 km de distance, et à l’est, de Porto Rico par le passage de Mona et ses 110 km de distance.

Sur l’île d’Hispaniola se trouvent cinq grandes chaînes de montagnes. Les plus hautes montagnes des Caraïbes se trouvent en République Dominicaine. Le plus haut sommet est le Pico Duarte avec 3.098 mètres d’altitude. Le point le plus bas des Caraïbes se trouve également sur Hispaniola : le lac salé Enriquillo dans le sud-ouest de la République dominicaine, situé à 40 mètres sous le niveau de la mer.

Hispaniola présente quatre zones de végétation et cinq zones climatiques. Plus de 5000 espèces végétales, dont beaucoup sont endémiques, font de l’île un paradis pour les amoureux de la nature. Le monde animal est également diversifié, bien qu’il n’y ait que très peu de mammifères, à l’exception de quelques espèces. En revanche la biodiversité des reptiles et des oiseaux est immense.

Les climats variés, la topographie, ainsi que la faune et la flore existantes dans le pays ne devrait pas seulement vous attirer à le visiter, mais vous inviter à l’explorer …

Histoire

L’île d’Hispaniola (La Isla Española) fut la première colonie du Nouveau Monde colonisée par l’Espagne. Christophe Colomb a aperçu l’île en 1492 vers la fin de son premier voyage aux Indes.

En tant que tel, elle a servi de base logistique pour la conquête de la majeure partie du continent américain.

Pendant deux siècles, les Espagnols ont régné sur l’île, mais en 1697, l’Hispaniola de l’Ouest (actuelle Haïti) passe sous contrôle français, l’Est demeurant sous contrôle espagnol, division qui existe encore aujourd’hui, avec la République Dominicaine et Haïti partageant l’île.

Enfin, et après des décennies de situations politiques instables, le 27 février 1844, le territoire de Santo Domingo récupère sa souveraineté et déclare son indépendance en tant que République dominicaine.

Los Patos
Flamingos
Fisher Haiti
Iguana

Que peut-on y voir et que peut-on y faire ?

Des sentiers de montagne sauvage, des grottes cachées et des cascades de rêve peuvent être visités lors de ballades guidées en montagne. Promenades à travers les forêts tropicales des reliefs, à pied ou en vélo, baignade et snorkeling sur la côte et les plages, et safaris pour l’observation des oiseaux sont quelques-unes des recommandations que nous pouvons vous donner.

Découvrez l’original sud-ouest de la République dominicaine avec Ecotour Barahona.

AFFICHER TOUTES NOS CIRCUITS !